Les Ecogestes : pourquoi cette campagne ?

  • Première destination touristique de France, près de 38 millions de touristes séjournent dans la région, soit près de 8 fois la population permanente régionale.
  • Première région française en ce qui concerne les ports et les loisirs nautiques : 39% de la capacité d’accueil des ports français et 47% des demandes en attente de place au port se trouvent en région PACA.
  • Depuis plusieurs années, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est une des premières régions en terme de fréquentation.

À titre d'exemple, dans les Alpes-Maritimes ce sont 700 000 touristes, qui visitent
quotidiennement le département (source IFEN). Entre Toulon et Nice, on compte
plus de 150 000 bateaux. 5,5 millions de déchets de surface ont été dénombrés
dans le Golfe du Lion (source : IFREMER août 2000).

Les usagers du littoral qu'ils soient baigneurs, plaisanciers, plongeurs, véliplanchistes,
pêcheurs amateurs ou professionnels, pratiquent tous leurs activités sur une zone restreinte.
Une bande littorale pourvue de caractéristiques écologiques insoupçonnées et régies
par des lois souvent méconnues.

L'ignorance des lois ou des règles peut provoquer des perturbations des écosystèmes marins
et des espèces qui les constituent. Ainsi, bon nombre de plaisanciers qui mouillent sur l'herbier
de posidonie ignorent les conséquences de leurs actes.

En effet, la posidonie est une espèce protégée depuis 1988. Elle est une des seules plantes marines à fleur. Elle héberge en son sein une faune et une flore extrêmement variées,
ce qui fait de la posidonie un pilier de la biodiversité méditerranéenne.

Les collectivités locales accordent de plus en plus d'intérêt aux actions de médiation
et de sensibilisation car les enjeux sont de plus en plus importants.
Le but de cette campagne est de favoriser la prise de conscience de la richesse
des espaces marins et de ces enjeux.

La mise en œuvre de ces gestes protecteurs nous concerne tous.
Cette campagne vise à permettre à chacun de jouer son rôle.


Les situations ne sont pas irréversibles, l'action est la seule réponse possible,
des résultats sont déjà tangibles.
Les espaces marins qui bénéficient d'une bonne gestion voient des espèces disparues
de ces zones faire leur retour.

Les Ecogestes Méditerranée sont une première étape de la prise de conscience collective,
en vue d'inviter tous les acteurs à une meilleure appréciation des enjeux environnementaux.